Messages étiquettés Michelin

La Mobylette bleue attelée à une remorque Michelin

Tags: , ,

Solex attelé à sa remorque Michelin

Tags: ,

Restauration de 2 Remorques MICHELIN

Ces remorques étaient utilisées dans les ateliers Michelin à Clermont-Ferrand pour transporter les outillages et autres objets lourds et se retrouvent de nos jours à accomplir les basses besognes dans les jardins autour de Clermont ou pires tomber en ruine dans les caves et hangars avoisinant.
Elles sont pratiques et solides car on peut les atteler à une mobylette ou un vélo, s’en servir tout simplement à la main et transporter des charges allant jusqu’à 100 Kg.

J’ai retrouvé quelques Doc :

RemorqueFAC3  RemorqueFAC2  RemorqueFAC1

Nous en possédons 2 justement, une en assez bon état qui date je pense des années 1960 et qui sert pour le jardin et une autre plus ancienne de 1950 je pense et qui est en piteux état.

Je décide de la rénover en premier afin de la sauver quand il était encore temps de le faire.

Voici les photos prises avant travaux :

DSC03412 [640x480] DSC03411 [640x480] DSC03410 [640x480]

DSC03409 [640x480] DSC03408 [640x480] DSC03413 [640x480]

Comme vous le voyez elle a souffert et les roues sont beaucoup voilées, l’essieu est tordu, la rouille a rongé les bords du châssis  il est temps de s’en occuper avant que la déchetterie ne soit la dernière solution !

Donc première étape démontage complet des boiseries et du châssis :

DSC03451 [640x480]  DSC03450 [640x480]  DSC03448 [640x480]

Le rayonnage de la roue est particulier, un même rayon forme un angle droit et se fixe au deux bouts sur la jante :

DSC03431 [640x480]

Il fallait donc les conserver à tout prix et les détordre au mieux sans casser ces fameux rayons, j’en ai ressoudés quelques uns qui étaient déjà cassés.

Etape suivante il faut décaper toutes les couches de peintures successives sur les pièces du châssis et  les boiseries :

DSC03587 [640x480] DSC03573 [640x480]

Les roues ont été décapées et repeintes et les pneus, fonds de jantes et chambres à air changés :

DSC03530 [640x480] DSC03553 [640x480]

J’ai ressoudé des tôles neuves aux endroits trop endommagés après avoir repeint avec une peinture anti-rouille :

DSC03570 [640x480] DSC03569 [640x480]

DSC03568 [640x480] DSC03591 [640x480]

Mise en peinture de tout l’ensemble des boiseries :

DSC03589 [640x480]

Je commence le remontage en changeant la visserie et en conservant les pièces d’origine au maximum et voilà le résultat :

DSC03609 [640x480] DSC03607 [640x480] DSC03606 [640x480]

DSC03604 [640x480] DSC03603 [640x480]

Celle-ci étant sauvée vient le tour de la deuxième qui était bien moins attaquée mais aussi plus récente :

La voilà au départ avant restauration :

DSC03727 [640x480]  DSC03726 [640x480]

DSC03729 [640x480] DSC03730 [640x480]

Cette deuxième remorque possède un cachet MICHELIN embouti sur la tôle du fond de la caisse :

DSC03809 [640x480]

Voilà le résultat après décapage, mise en peinture et remontage :

DSC03805 [640x480] DSC03813 [640x480]

DSC03812 [640x480] DSC03807 [640x480]

Bien-sûr ces remorques ne sont plus utilisées pour des travaux salissants, elles ne transportent que des paquets ou des sacs qui ne risquent pas de les abîmer afin de les préserver.

 

Tags: ,