Le puits des Graves de la Combelle (aujourd’hui commune d’Auzat-la-Combelle) est mis en service en 1924, 11 ans après le début des travaux de forage débuté en 1913. Le puits d’une profondeur de 680 mètres pour 5 mètres de diamètre, est surmonté d’un chevalement de 39 mètres de hauteur. La descente dans la mine était assurée par des cages à 2 étages pouvant contenir 3 wagonnets de 550 litres chacun.

Le bâtiment de la Chambre chaude du Puits de mine des Graves sur la commune d'Auzat-la-Combelle.

Le bâtiment de la Chambre chaude du Puits de mine des Graves sur la commune d’Auzat-la-Combelle.

La Chambre chaude, lieu des vestiaires et des douches, a été rachetée en 1989 par une association de sauvegarde du patrimoine minier qui se charge de remette le bâtiment en état, ce dernier étant très abîmé puisque le toît ne protégeait plus l’édifice de l’eau. Le bâtiment fût ensuite cédé à la municipalité en 1997 et des travaux supplémentaires sauvent définitivement la Chambre chaude de la disparition.

La production du puits des Graves était d’environ 120 000 tonnes de charbon par an avec une pointe en 1935 à 151 834 tonnes et employait quelques 500 mineurs.

L’exploitation du puits des Graves se termine en 1978.